(Vous ne partirez pas d'ici sans une paire)

Un jour, un créateur : Alexander McQueen

Chaussures démesurées, costumes de rêve, influences historiques et inspirations de contes de fée : préparez-vous à (re)découvrir l'univers poétique de l'un des plus grands maîtres de la couture britannique j'ai nommé... Alexander McQueen. Ouvrez grand les mirettes, vous allez en prendre plein les yeux !
Alexander McQueen

Par Perrine Poncet , 02 octobre 2015

Dans la famille des enfants terribles de la mode, je demande... Alexander McQueen ! Alexander McQueen, qui partage son surnom avec Vivienne Westood et Jean-Paul Gaultier, fait partie de ces grands couturiers qui ont secoué l'histoire de la mode avec des collections grandioses qui relèvent presque du costume ! Qui est-il ? Que fait-il ? Suivez le guide, je vous en dis plus.

Alexander McQueen, l'enfant terrible

Lee Alexander McQueen (de son petit nom) est né en 1969 en Angleterre : après avoir arrêté ses études à 16 ans pour bosser chez Anderson & Shepard comme apprenti (le tailleur du Prince Charles s'il vous plaît), McQueen reprend le chemin de l'école à la prestigieuse Saint Martins School de Londres. En 1992, il sort sa première collection d'étude du doux nom de "Jack The Ripper", inspirée de Jack l'éventreur lui même (bonjour l'ambiance) : la collection a visiblement été un succès puisque la journaliste Isabella Blow lui achète... absolument tout !

Il enchaîne ensuite chez Dior et Givenchy avant de lancer ses collections en son propre nom. Le style McQueen enchante, on reconnaît sa "patte" à des kilomètres à la ronde et chacun de ses défilés est un véritable show poétique. En quelques années, McQueen se hisse au rang de petit génie de la mode mais malheureusement, le génie et le talent ne suffisent pas toujours puisqu'il se suicide en février 2010. God Save McQueen comme dirait les anglais.

Le Style onirique de McQueen

Pas besoin d'être un expert de la mode pour comprendre que la sobriété n'est pas le mot d'ordre de la maison londonnienne : adieu les coupes simples et les lignes épurées, McQueen aime l'opulence, le chargé, le too-much... le magique quoi !

En termes d'influences, Alexander McQueen était le roi des mélanges : l'Angleterre Victorienne, les éléments de la nature comme des plumes, des feuilles et toute sorte de végétation, l'Océan et les inspirations aquatiques, les guerrières et les chevaliers avec des cotes de maille, le gothique, le romantique... bref, tout ça donnait un résultat très poétique qui semblait tout droit sorti d'un conte de fée voire parfois de très jolis cauchemars.

Mes chaussures pour aller à Carrefour

Mes chaussures pour aller à Carrefour

C'est trop beau non ?

C'est trop beau non ?

Respect aux mannequins qui ont défilé avec ça aux pieds !

Respect aux mannequins qui ont défilé avec ça aux pieds !

Armadillo Shoes, les chaussures du futur

En 2010, Alexander McQueen crée les célèbres Armadillo Shoes, vous savez ces fameuses chaussures rondes de 30cm de haut à mi-chemin entre la patte d'Alien et la pince de crabe ? Et oui : c'est à lui qu'on doit les chaussures de Lady Gaga dans Bad Romance. Armadillo en espagnol, ça veut dire tatou (l'animal hein, pas le tatouage), d'où la texture un peu écailleuse, comme l'animal ! Moi quand je vois la hauteur du talon, je comprends que certaines mannequins se soient désistées le jour du défilé !

À ce jour, c'est sans doute la pièce la plus culte de la maison même si McQueen a créé une quantité incroyable de chaussures de folie : plumes, talons déstructurés, plateformes gigantesques, talons inversés, broderies, décorations XXL... avec Alexander McQueen, la chaussure est une véritable oeuvre d'art !

Les fameuses Armadillo Shoes ou chaussures Alien !

Les fameuses Armadillo Shoes ou chaussures Alien !

God Save Alexander McQueen

Depuis son décès, c'est sa collaboratrice Sarah Burton qui s'occupe des studios et fait perdurer l'esprit couture de McQueen. Entre les coupes dignes des plus beaux costumes d'époque, les finitions minuscules des petites mains et les chaussures un peu WTF mais follement poétiques, chaque collection est digne d'un conte de fée... et c'est magique !

Comme le look de Reine des neiges en dentelle et perles précieuses n'est pas toujours facile à porter, McQueen a lancé des lignes de prêt à porter un peu plus "sobres" : talons fantaisies, clous, oeillets, empiècements dorés... c'est quand même un peu plus sobre que les chaussures de Lady Gaga hein !

Les meilleures marques !
Live
Chat