(Vous ne partirez pas d'ici sans une paire)

Les claquettes de piscine en ville : pour ou contre ?

Des podiums aux magazines en passant par les blogueuses mode, il semblerait bien que les claquettes de piscine soient les nouvelles it-sandales cet été 2019 ! Des pro-tatanes aux anti-mules en plastique, la tendance divise les modeuses : alors à vous de choisir votre camp cette saison.
Les claquettes de piscine en ville : pour ou contre ?

Par Perrine Poncet , 27 juin 2019

Oui vous avez bien lu le titre de cet article et non je ne suis pas tombée sur la tête : les claquettes de piscine sont bel et bien à la mode cet été. Et je ne vous parle pas de sandales un peu sophistiquées avec des brides et tout et tout hein mais bien de la bonne vieille mule de sport en caoutchouc qui s'enfile en 2 secondes quand vous sortez du grand bassin.

Déjà bien amorcée les saisons précédentes avec les Birkenstock, la tendance de la sandale de maître nageur fait encore plus fort cet été 2019 en transformant nos claquettes en plastoc en véritables chaussures stylées. Depuis qu'on les as vues sur tous les podiums de la Fashion Week, c'est l'avalanche de tongs en tout genre : plastique sportswear chez Adidas, modèles rouges et rayés chez Eram, sandales minimalistes pour Birkenstock, rétro 80's chez FILA... il y en a pour tous les goûts et tous les styles.

Alors faut-il ou pas céder à cette tendance Normcore en puissance, telle est la question : entre les pro tatanes et les anti-claquettes, le débat fait rage... et moi aussi je suis un peu partagée.

Les claquettes de piscine : une faute de goût ?

Bon j'admets que le potentiel sexy de cette chaussure laisse franchement à désirer : entre le pied qui se faire aplatir comme une crêpe, la grosse bride plate qui tasse la silhouette, le plastique grossier qui fait plus sportswear que sport chic... ce n'est pas ce que la mode nous a pondu de plus glamour ces dernières années. Dans la même veine que les Crocs ou les Méduses, on dirait bien que le pratique (et le plastique) a pris le dessus sur le joli !

Pour aller à la plage ou faire trempette d'accord, c'est pas mal : elles s'enfilent en deux secondes et ne craignent pas le sable mais pour la ville, j'émets quelques doutes. J'aurais peur de me sentir comme une maître nageuse évadée de la piscine municipale avec des mules pareilles aux pieds. Manquerait plus qu'on les porte avec des chaussettes blanches à la sauce "touriste allemande" et c'est la fin des haricots.

La revanche d'une tong : quand les claquettes s'invitent en ville

D'un autre côté, mon coeur balance : la claquette de piscine n'est peut-être pas ultra glamour mais je dois avouer qu'elle est follement pratique. Facile à enfiler, confortable, légère, résistante à toutes épreuves... la mule en plastique c'est un peu la Mad Gyver de la sandale.

Surtout que les modèles sont quand même très stylés : entre les mules à paillettes, les modèles fluo, les chaussures cuivrées, les claquettes à rayures et les tatanes à imprimés animaliers... on ne sait plus où donner de la tête.

En plus, certaines modeuses lui ont offert un sacré relooking en l'associant à des styles minimalistes hyper pointus : une robe longue et une veste en jean, un pantalon en cuir et un top chic, une jupe tube et un kimono; une salopette et un t-shirt blanc... il suffit juste de trouver le bon combo pour ne pas tomber dans le look de plagiste. C'est sûr qu'avec un bermuda en lin et une chemise à fleurs c'est sûr que ça ne fait pas le même effet.

Franchement quand je vois le résultat, je suis à ça de mettre une paire noire dans mon panier. Et vous ?

Les meilleures marques !
Live
Chat